Que penser des boissons et du chewing gum anti-fatigue ?

 

 café

 

Origines du chewing gum énergisant

Le chewing gum énergisant a été conçu aux USA afin de fournie aux armés américaines un stimulant à base de caféine.

En 2009, les deux marques « Blitz » et « Black Rhino Gum » sont mises sur le marché mondial, mais elles en ont été retirée car elles ne répondaient pas aux normes sanitaires en vigueur.

 

Le marché du chewing gum énergisant aujourd’hui

Aujourd’hui la seule marque ayant le droit d’être commercialisée dans les magasins français est la marque Black Rhino Energy Gum : elle est produite en France et répond aux normes françaises.

La marque Black Rhino détient un brevet valable pour 138 pays sur la formulation Taurine, caféine et guarana.

 

Un chewing gum anti-fatigue ?

Les chewing-gums énergisants étant riche en taurine, caféine et vitamine B, ils pourraient être une alternative aux boissons énergisantes.

 

Qu’est-ce que la taurine ?

La taurine est un acide aminé produit naturellement par le corps humain. Elle n’est pas dangereuse pour la santé.

En jouant un rôle de neurotransmetteur, elle stimule les capacités cérébrales et aide le mouvement du coeur, ainsi qu’à réduire les toxines produites par le corps lors de l’effort physique.

 

En combien de temps ressent-on les effets?

Grâce au mode d’assimilation sublingual (sous la langue), les effets sont bien plus rapides que lorsque l’on boit un café = 5 minutes pour les energy gum contre 45 minutes pour une boisson.

 

Quelle est la quantité de caféine contenue dans un chewing gum énergisant ?

En France, la quantité de caféine est réglementée.

3 dragés de Black Rhino équivaut à une canette de 250ml de Red Bull.

Cette dernière est une  boisson énergisante — à ne pas confondre avec une boisson énergétique : boisson destinée à donner un regain d’énergie à celui qui la consomme.

cafeine1

Les boissons énergisantes sont-elles comparables aux chewing gum ?

Les boissons énergisantes comportent une grande variété de composés excitants comme la caféine, la taurine et les vitamines de la série B, mais également la carnitine, la créatine ou le guarana.

L’ingrédient actif principal est la caféine.

Les jeunes sont les plus grands consommateurs de telles boissons. Mais on trouve également les personnes pressées, qui n’ont pas le temps de prendre un ou plusieurs café.

En France, le ministre français de la Santé a demandé à l’AFSSA, Agence française de sécurité des aliments (devenue l’ANSES), qui est chargée d’assurer la sécurité sanitaire des aliments pour les humains et les animaux en France, de mettre en place un observatoire des effets éventuels de ces boissons.

Le Ministère de la santé déconseille la consommation des boissons énergisantes par les femmes enceintes, les sportifs et les enfants et surtout elle recommande de ne pas associer cette consommation « à des boissons alcoolisées, substances ou des médicaments ayant une action sur le système nerveux central ou des effets neurologiques »

Du fait de la caféine qu’elles contiennent, les boissons énergisantes peuvent modifier le rythme cardiaque et la tension. Ainsi, elles sont également déconseillées aux personnes souffrant de troubles cardiovasculaires ou d’hypertension.

 

Une action réellement efficace contre la fatigue ?

OUI, du fait de la présence de substances excitantes (caféine, guarana), l’effet de lutter contre la fatigue est bien réel !

Mais cette lutte reste temporaire et de façon artificielle.

Le seul vrai « remède » à la fatigue serait-il le sommeil !

Pour en savoir plus sur le sujet

Certaines personnes répondent que « le café est tout aussi efficace »

Certains articles mentionnent leurs effets toxiques, parfois graves, lorsqu’elles sont associées à de l’alcool.

 

Que conclure ?

A consommer en cas de « coup de pompe », mais avec modération .. et surtout sans les associer à de l’alcool et à de la caféine .. pour ne pas risquer l’overdose !

et les insomnies 🙂

3 réflexions sur « Que penser des boissons et du chewing gum anti-fatigue ? »

  1. Bonjour,
    Vouloir traiter un problème de fond (la fatigue) par une canette… cela me laisse perplexe. Vu le peu de recul sur ces boissons issues de l’industrie agro-alimentaire (qui n’a pas vocation à contribuer à ce que les gens aillent mieux), je me demande si c’est bien responsable d’y avoir recours, même ponctuellement.
    Il me semble que changer ses habitudes de vie, sources de fatigue, à commencer par l’alimentation moderne, vide de nutriments et riche de toxiques, serait un angle d’approche plus viable. En tous cas, c’est le mien et malgré ma sclérose en plaques, je ne suis pas accablée par la fatigue alors je me dis que peut-être (?) je ne suis pas complètement à côté de la plaque…

    1. Bonsoir Elisabeth, j’espère que l’on ne pense pas que j’approuve ce genre de produits !
      Je ne pensais pas que c’était possible de concevoir des schewing gum caféinés 🙂
      Pour les boissons énergisantes, j’ai souvent entendu des histoires comme quoi c’était plus toxique qu’autre chose
      Les personnes qui les utilisent généralement veulent lutter contre la fatigue juste le temps d’une soirée .. un peu comme on prendrait une drogue pour se donner un coupe de « speed » !
      Rien à voir avec la fatigue telle qu’on doit apprendre à la gérer au jour le jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *