Congrès ARSEP 2015

Congrès ARSEP 2015 : Traitements SEP par le Pr Thibault Moreau

Congrès Sclérose en Plaques à Paris, 28 mars 2015 : L’avancée de la recherche sur la SEP ainsi que les futurs traitements par le Pr Thibault Moreau, Président du comité scientifique de la Fondation ARSEP

2 principaux types de SEP

  • forme rémittente
  • forme progressive : d’emblée ou secondairement progressive

On sait qu’il s’agit de la même maladie qui va s’exprimer différemment avec le temps

Les nouveaux traitements ?

Les nouveaux traitements sont tous inspirés de la recherche fondamentale

La stratégie de prescription devient de plus en plus difficile en raison du nombre de traitements disponibles.

Avant on avait des traitements de fond donnés en 1ère intention et les autres

Maintenant, prescrire un traitement de fond est devenu plus complexe !

Traitements de fond et traitements symptomatiques

Les uns sont destinés à diminuer le nombre de poussées et à ralentir la progression du handicap, les autres à améliorer le quotidien en agissant sur les symptômes : raideur, fatigue, douleurs, dépression, troubles urinaires …

Intérêt de traiter ?

Un élément important : il est fondamental de traiter au plus tôt possible la maladie, afin d’éviter l’installation rapide du handicap

Différents types de traitements de fond

Intérêt des traitements de fond de 1ère intention (27 ans d’existence) : absence de risque médical grave

Tecfidera (+ de 5000 malades reçoivent ce traitement : 2 comprimés par jour) et Aubadgio (1 comprimé par jour) ont la particularité d’être administrés par voie orale. PRUDENCE de l’utilisation de ces médicaments.

Vidéo : 12 minutes 26 (le professeur parle des effets indésirables)

1 cas de LEMP a été constaté avec le Tecfidera

Traitements de seconde ligne : les immuno suppresseurs

Peut-on traiter les formes progressives ?

Plusieurs essais cliniques sont en cours …

Un espoir pour tous les SEPiens en phase progressive ?

Malheureusement, tous les essais ne donnent pas de résultat positif. C’est le cas concernant celui sur le Gilenya dont mon ancien neurologue m’avait parlée (Etude INFORMS). Par chance, je n’ai pas suivi ce traitement : je suis maintenant suivie par le Professeur XX au CHU de Montpellier qui a accepté de me renouveler la Copaxone pour éviter le risque de poussées, vu que je ne suis pas partante pour prendre un immuno suppresseur.

essaipro

essai

gilenya

formes pro

phase2

Il n’y a pas que les traitements médicamenteux !

Espoir pour les personnes qui sont touchées par des troubles cognitifs : la remédiation cognitive

troublesco

Plan national sur les maladies neuro dégénératives

Une bonne chose de regrouper nos idées pour un objectif commun concernant différentes pathologies … je suis persuadée qu’un jour le traitement qui sera trouvé pour enrayer l’évolution de la SEP existe déjà !!!! et sert à traiter une autre pathologie … mais laquelle ?!

planEt vous, vous en pensez quoi ?

(3 commentaires)

    • sandrine on 16 avril 2015 at 17 h 35 min
    • Répondre

    Bonsoir,

    Personnellement, la dernière fois que j’ai vu ma neuro, elle m’a expliqué que je ne faisais pas de poussées proprement dites mais que mon état se détériorait progressivement un petit peu tous les jours ! Elle m’a augmenté le Neurontin et je reste avec mon injection d’Avonex tous les dimanches soirs.

    Elle m’a aussi dit qu’il existait bien un autre médicament mais qu’elle n’avait pas eu suffisamment de retours concluant et qu’elle préférait que je garde le même traitement.

    Alors maintenant, j’avoue que je ne sais pas quoi penser ! Je reste également dans le doute et je préfère attendre aussi ! 🙂

    • sandrine on 16 avril 2015 at 17 h 43 min
    • Répondre

    Petite précision : J’ai aussi du lysanxia, du fluoxétine, du bi-profénid le dimanche seulement et d’autres pour les brulûres d’estomac, pour pouvoir uriner normalement que je prend à l’occasion quand j’en ai vraiment besoin !

    • patricia on 17 avril 2015 at 14 h 30 min
    • Répondre

    Bonjour Sandrine tu fais parti de nos toutes et tous qui traînons cette maladie depuis tant d’années. Personnellement cela fait 24 ans qu’elle se réveille doucement,3 poussées en 24 ans. Mon traitement c’est liorésal (7/j) omexel(1/j) lyrica(2/j) et maintenant frampyra(2/j).

    Courage et optimisme c’est ma devise

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.